L'  essentiel

Nous sommes que demis 


Par l’intermédiaire de Moïse, D.ieu demande aux enfants d’Israël que chacun, pour le rachat

de sa personne, donne un demi sicle d’argent pour le Sanctuaire. Des instructions sont

également données pour la fabrication de la cuve d’airain destinée aux ablutions et de

 son support. De même est indiqué le mode de confection de l’huile d’onction et de l’encens.

Deux artisans au cœur empli de sagesse, Betsalel et Aholiab sont chargés de la construction

du Sanctuaire. À nouveau, le respect du Chabbat est rappelé.

Moïse semblant tarder à redescendre du Mont Sinaï, le peuple se fait un veau d'or et se livre à son adoration.

D.ieu veut détruire les enfants d’Israël, qualifiés de « peuple à la nuque dure ».

Mais Moïse intercède. Il descend de la montagne, portant les Tables de la Loi sur lesquelles sont gravés les Dix Commandements.

Voyant le peuple danser autour de l’idole, il brise les Tables, puis détruit le veau d’or. Il entreprend de châtier les coupables. Puis Moïse retourne vers D.ieu et le supplie de pardonner, « sinon, dit-il, efface moi de Ton livre que Tu as écrit ».

D.ieu pardonne, mais la faute exercera ses effets pour longtemps. D.ieu propose d’abord d’envoyer Son ange pour qu’il accompagne le peuple.

Mais Moïse obtient que ce soit D.ieu Lui-même qui accompagne Son peuple vers la Terre Promise.

Moïse prépare de nouvelles Tables et s’en retourne au sommet du Sinaï. Sur ces secondes Tables, D.ieu inscrit à nouveau les Commandements. Moïse reçoit la vision des Treize Attributs de miséricorde. À son retour, son visage est à ce point rayonnant qu’il doit se couvrir d’un voile qu’il ne retire que pour s’adresser à D.ieu et pour enseigner Ses lois au peuple.

Religious services and social action

22 rue St Suffren - 13006 Marseille